Ces orgasmes sont étranges, c’est sûr, mais nous en avons tous vécu l’un ou l’autre. Ou ça viendra assez vite.
Pas facile de les classer, d’autant que je ne les ai pas tous vécus !
Mes catégories se recoupent par moments, sont plus ou moins les mêmes, mais chaque orgasme a ses caractéristiques qui le rendent unique et identifiable.

C’est pour rire ?
Mais non ! Tous ces orgasmes existent vraiment.
Et pour ceux que je ne connais pas moi-même, j’ai des témoignages très fiables.
Pour tout le monde ?
Eh oui, tout le monde peut avoir ces orgasmes étranges.
Parfois il faut travailler – comme pour le rêve lucide ou l’énergie.
Parfois il vient tout seul, comme souvent pour la Kundalini par exemple.
Parfois on l’a déjà eu : l’orgasme du rêve lucide est classique.
Mais personne ne sait ce qu’est un rêve lucide, on pense que c’est un rêve érotique ordinaire.

Les orgasme à l’état de veille ordinaire

1.- L’orgasme spontané
C’est l’orgasme qui vient tout seul, sans qu’on l’ait provoqué. Assez classique chez les femmes.

2.- L’orgasme cérébral
C’est un peu le même que le précédent, mais ici il est volontaire.
On pense à une situation érotique.
La tension sexuelle se développe jusqu’à l’orgasme. sans se toucher, rien que par la pensée.
Les orgasmes du sommeil

3.- Le rêve érotique
Tout le monde a déjà eu un rêve érotique avec ou sans orgasme.
Les orgasme des états modifiés de conscience
Un état modifié de conscience, c’est un état où on n’est pas réveillé, mais pas non plus endormi. Un entre-deux.
La transe en est un exemple. Il est assez facile de se mettre en transe.
Les techniques s’apprennent.
Notons que l’orgasme est un effet non recherché en général.

4.- La paralysie du sommeil
C’est quand on se retrouve paralysé au réveil, parfois quand on s’endort.
Cet état donne souvent des hallucinations très réalistes.
Certaines hallucinations consistent en jeux érotiques très plaisants– ou en viols.

5.- Le rêve lucide
C’est quand le rêveur est conscient qu’il rêve. Les techniques s’apprennent.
Ça arrive souvent dans les rêves érotiques. Mais alors ce ne sont plus des rêves ordinaires, ce sont des rêves lucides.
Et dans le rêve lucide, on fait un peu ce qu’on veut.
En général, on ne se souvient que de l’orgasme qui est alors marquant.


6.- La projection de conscience

On l’appelle encore “voyage astral” ou “dédoublement astral” ou “sortie hors du corps”. Les techniques s’apprennent. Le voyageur se rend dans le plan astral. Une sorte de lieu imaginaire.
Le corps physique s’endort,mais pas le voyageur. Le voyageur “sort” de son corps – il se voit sortir de son corps et voyage dans une sorte de corps-fantôme.
Il peut rencontrer toutes sortes d’êtres y compris des humains.
Parfois, il a un orgasme.

Les orgasmes subtils
Je les appelle ainsi parce qu’ils se font avec nos corps subtils – éthérique entre autres – et pas avec notre corps physique.
Il faut pour cela percevoir notre corps subtil – ce n’est pas facile, mais ça s’apprend.
Mais ça peut aussi venir spontanément.

7.- Incubes et succubes
Mâles et femelles. Incubes et succubes sont des ‘”entités” qui viennent faire l‘amour ou violent des humains.
Ils peuvent eux-même être humains et partir à la recherche de nouvelles rencontres.
Pour les non-humains, les “entités”, je n’ai pas d’information…
La “victime” consentante ou non sent vraiment un corps qui lui fait l’amour… mais il n’y a personne.

8.- L’amour par télépathie

Un peu pareil au précédent, mais les sensations ne sont pas aussi explicites.
La “victime” ressent une présence et un ressenti orgasmique… mais il n’y a personne.
Les orgasmes énergétiques
J’ai placé ici tous les orgasmes qui viennent par un travail sur l’énergie.
Le concept de l’énergie est fort connu en Asie et méconnu chez nous.
Nous pouvons tous faire circuler notre énergie. C’est assez facile de la ressentir, mais ça demande un peu d’entraînement.
Les maîtres de l’énergie peuvent faire venir leur orgasme où et quand ils veulent – et bien plus encore.

9.- Le yorgasme

Cet orgasme apparaît pendant les postures du yoga. En plein cours.
Il semble que ce soit un mélange de travail sur l’énergie. et de travail musculaire du périnée et des alentours.

10.- L’orgasme énergétique

Quand on fait circuler l’énergie – par le travail sur l’énergie – dans les zones sensibles : périnée, et sexe, des sensations agréables apparaissent. Pas besoin de faire du yogaça, ça se fait n’importe où et n’importe quand.
Le peaufinage consiste à faire circuler l’énergie – et les sensations agréables – dans tout le corps, et pas seulement dans les zones génitales.
Cela s’apprend en Tantra et en Tao sexuel.

11.- L’état orgasmique énergétique
C’est le prolongement du précédent.
À un moment, cet état de bien-être orgasmique persiste. Il ne faut plus faire circuler l’énergie activement, ça se fait tout seul.
Avec ou sans activation des organes sexuels. Mais le ressenti est clairement orgasmique.
Cet état peut apparaître notamment au cours de la méditation. Quand il est écrit “bien-être” pendant la méditation ou le travail énergétique, lis “bien-être orgasmique”.
Etonne-toi qu’on y devienne accro…

12.- L’état orgasmique énergétique accompagné d’émotions
Il s’agit du même que les précédents, mais avec une nuance de taille.
En plus de l’énergie, il y a des émotions.
Principalement l’amour.
Et ça change tout

13.- L’éveil de la Kundalini

Il s’agit de manifestations énergétiques spontanées – mais recherchées par les yogis.
Elle s’accompagne entre autres de ressentis sexuels, comme des pénétrations.
Et ce même bien-être – mais beaucoup plus intense.
Il semble qu’il n’y a pas de bouton “off”.


14. Les activations énergétiques spontanées

Il arrive de temps à autre que des manifestations énergétiques apparaissent chez quelqu’un qui ne sait pas ce que c’est et qui n’a rien recherché – comme moi par exemple.
Rien que ça, c’est flippant !
Ça peut conduire à des orgasmes énergétiques ou du bien-être.

Christine Geranio sur son blog www.ooooohhhh.com / via www.agoravox.com

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.